Quels sont les aliments dangereux pour les chiens ?

Il ne fait aucun doute que vous souhaitez le meilleur pour votre chien. Vous devez pour cela veiller sur son alimentation qui doit être adaptée à son statut de carnivore. Il arrive que nous donnions à nos animaux des ingrédients qui évoquent dans notre esprit une notion de plaisir, mais qui pourtant sont nocifs pour eux. Pour vous éviter toute erreur, voici un rappel du régime alimentaire approprié, avec la liste des aliments dangereux pour les chiens.

Le chien est un animal carnivore !

Le chien est un animal carnivore : ceci est une affirmation et non une interrogation. Vous pouvez cependant constater qu’il adopte souvent un régime partiellement omnivore. Certains chiens d’ailleurs adorent les fruits et légumes ! Il est vrai que le chien est devenu notre compagnon depuis des millénaires et qu’il partage souvent notre alimentation. D’autre part, pour des questions pratiques, la fabrication des croquettes oblige à ajouter des végétaux, comme les céréales, dont l’amidon sert à amalgamer leurs ingrédients.

Les différences majeures entre les carnivores et les omnivores

Les carnivores possèdent des molaires plus aiguisées pour déchirer les viandes, tandis que les molaires des omnivores sont plus aplaties pour mastiquer leur repas.

Le tube digestif des carnivores et des omnivores est aussi différent. Chez les premiers, il est court et contient des enzymes spécialisées pour digérer la viande. Chez les seconds, le tube digestif est plus long pour favoriser le processus de digestion des végétaux et leurs enzymes présentent d’autres spécificités.

Par ailleurs, les omnivores puisent du glucose dans les glucides pour le fonctionnement de leur cerveau, tandis que les carnivores sont capables de produire le glucose nécessaire à partir des protéines.

L’évolution du chien, devenu carnivore facultatif

Dans les faits, le chien est devenu un carnivore facultatif, ce qui signifie qu’il présente les caractéristiques physiologiques du carnivore, mais qu’il est capable de digérer les végétaux. C’est ainsi qu’il assimile certains nutriments, dont les glucides présents dans les céréales, fruits et légumes. La capacité de gérer ce type d’aliments varie d’une race à l’autre, et selon la qualité de la flore intestinale qui doit pouvoir fermenter les nutriments des végétaux.

Il est impossible de savoir si le chien serait resté carnivore s’il n’avait pas été domestiqué par l’homme. Est-ce parce qu’il s’est habitué à manger les restes des humains ou le processus aurait-il été le même par nécessité d’adaptation de la race ? Nul n’a la réponse. Ce qui est certain, c’est que le chien est aujourd’hui capable d’assimiler des aliments du régime omnivore.

Cependant, certains ingrédients sont dangereux pour lui, voire mortels.

Les principaux aliments dangereux pour les chiens

Le chocolat

Le chocolat agit comme un véritable poison qui peut s’avérer fatal pour les chiens. Il est strictement interdit de lui en donner et il n’existe aucune dérogation à cela !

Le chocolat contient de la théobromine qui favorise la bonne humeur chez l’humain, mais dérègle le rythme cardiaque du chien. Les premiers effets délétères de cette substance provoquent des vomissements et des diarrhées qui engendrent une sévère déshydratation. Les battements du cœur s’accélèrent et génèrent une hyperactivité, parfois démesurée. En cas d’excès, le rythme cardiaque devient totalement irrégulier et/ou peut s’accélérer jusqu’à tuer votre chien.

Il n’est donc pas question de donner du chocolat, même en petite quantité, car vous pouvez créer une intoxication chronique qui va générer des troubles cardio-vasculaires récurrents. D’autre part, vous ne pouvez en aucun cas présager de la sensibilité de votre chien à l’égard de cet aliment, donc ne prenez aucun risque.

Si vous vous apercevez que votre chien a volé du chocolat dans votre placard en quantité importante, surveillez de près son comportement et n’hésitez pas à appeler le vétérinaire en cas de comportement suspect.

L’ail et les oignons

L’ail et les oignons recèlent des composés organosulfurés qui détruisent les globules rouges. L’oignon est le plus toxique des deux, à cause du disulfure d’allyle et du propyle. En grande quantité ou ingéré trop régulièrement, la toxicité peut devenir dangereuse, voire mortelle, surtout si votre chien est fragile (déjà malade, âgé, etc.). L’ail présente un danger à cause du thiosulfate, mais il en faut une grande quantité pour en voir les effets nocifs.

Lorsque les globules rouges sont détruits, l’oxygène n’est plus correctement véhiculé dans l’organisme, ce qui influence négativement la respiration de l’animal.

Dans une moindre mesure, les plantes proches, comme le poireau, la ciboulette et l’échalote, sont aussi déconseillés. Ils ne sont pas très dangereux, mais il est toujours préférable de les éviter. Si vous réservez vos restes à votre chien, triez votre plat.

Les os

Le danger des os est totalement contre-intuitif pour nous, car nous associons les os comme la friandise du chien. C’est vrai, mais avec certaines réserves. Le péril que les os font courir  au chien n’est pas dû à leur toxicité, mais au risque de se briser et de former des esquilles. Ceci est d’autant plus probable lorsque les os sont cuits.

Les débris d’un os qui se casse peuvent être très saillants, formant des pointes comme des poignards qui peuvent provoquer des lésions allant jusqu’à percer un élément de l’appareil digestif : œsophage, intestin, estomac, etc.

Les os les plus dangereux sont ceux des volailles et des lapins. En revanche, les gros os de bœuf constituent de véritables friandises pour les chiens. Demandez à votre boucher de vous garder les gros os, avec le cartilage, et vous allez régaler votre compagnon. Ne les cuisez pas, ils sont bien meilleurs crus.

La pomme de terre crue

La pomme de terre crue est totalement proscrite, à cause de l’oxalate de calcium qu’elle contient. Cette substance n’est pas supportée par la vessie et les reins, et engendre des troubles de l’appareil urinaire.

La pomme de terre cuite n’est pas toxique, mais vous devez vous assurer que votre chien la digère correctement, car elle a tendance à constiper. C’est d’autant plus fréquent chez les animaux voraces qui ont l’habitude d’avaler tout rond, sans mastiquer. Dans ce cas, la pomme de terre cuite peut provoquer un blocage intestinal, allant jusqu’à l’occlusion.

Le lait et les produits laitiers

Le lactose contenu dans le lait est souvent mal digéré par les chiens. Il peut engendrer des diarrhées et des vomissements.

Le problème des produits laitiers, comme le fromage ou les yaourts, est que les chiens en raffolent souvent. Autant vous courez peu de risque que votre chien aille vous voler vos pommes de terre crues, autant vous devez éviter de le tenter avec des produits laitiers.

Par ailleurs, la crème glacée, la crème fraîche ou le beurre qui contiennent souvent moins de lactose, compensent avec un produit tout aussi mauvais qui est le gras.

Vous pouvez céder en donnant une petite croûte de fromage de temps en temps, mais c’est tout.

Le sel

Le sel sous forme de chlorure de sodium est néfaste. Il se trouve dans les plats trop salés, ainsi que les cacahuètes, les chips, les biscuits apéritifs, et même dans la charcuterie. Il devient rapidement toxique en provoquant des troubles à la fois neurologiques et digestifs, encore aggravés si le chien ne s’hydrate pas suffisamment. Donc pas d’excès et tout ira bien.

Le blanc d’œuf

L’avidine du blanc d’œuf devient toxique pour le chien, car elle détruit la vitamine B8 qui lui est essentielle pour le fonctionnement de son métabolisme. En revanche, il peut manger le jaune, sans prendre de risques.

Certains fruits secs

Certains fruits secs, comme la noix de macadamia ou la noix de cajou peuvent engendrer des troubles graves, provoquant des convulsions et la paralysie. Évitez de toute façon toutes les noix par précaution, car le chien les digère mal en général.

L’alcool

Cela paraît évident pour beaucoup, mais rappelons-le tout de même : pas d’alcool pour le chien !
Il altère son comportement, en plus de dérégler les systèmes nerveux et cardio-vasculaires. En plus, l’alcool contient du sucre. Donc zéro alcool, c’est la règle !

Certains fruits et légumes

Voici la liste des fruits et légumes à éviter :

  • raisin
  • prune
  • poire
  • abricot
  • cerise

Abonnez-vous

à la Newsletter AmiCanin et recevez chaque mois des informations, conseils et astuces autour de votre ami canin !